Saint-Philippe-du-Vidourle en Petite Camargue

Saint-Philippe-du-Vidourle en  Petite Camargue

Evénements


Mgr Carre à Lunel

Dans le cadre de la visite pastorale de  notre archevêque, Mgr CARRE a rencontré les parents des enfants qui se préparent à un sacrement.


28/01/2014


Messe des familles


21/01/2014


Les 3èmes rencontrent des témoins de la foi

BILAN de la journée Témoins de Foi pour les 3èmes (jeudi 24 mai 2012)

 Collège Sainte Thérèse Lunel

Sur la centaine de jeunes de 3èmes, seuls 49 ont souhaité donner leur avis par le biais d’un petit questionnaire qui leur avait été remis.

 

Notre bonne centaine de 3èmes a vécu notre traditionnelle journée des Témoins de Foi annuelle grâce à l’implication et au dévouement de plusieurs professeurs impliqués et des personnes ayant accepté de prendre de leur temps pour venir voir nos jeunes.. Trois groupes de jeunes le matin, qui ont « tourné » l’après-midi et qui ont permis à chaque jeune de rencontrer sur la journée soit un frère Carme soit une sœur Carmélite (à Montpellier), ainsi que 3 témoins laïcs ou du clergé séculier. Le but : rencontrer des personnes différentes qui mettent leur foi en Dieu au cœur de leur vie et en action dans leurs choix professionnels ou associatifs, bref des chrétiens engagés. Cette année, les jeunes ont ainsi pu découvrir un médecin, un juge, un visiteur de prison, une journaliste de RCF, une personne de l’Arche de Jean Vanier, une personne du Secours Catholique, une peintre en icônes, un cadre hospitalier, une personne de l’association Etincelle (pour les femmes atteintes de cancer), une mère de 7 enfants et un étudiant, mais aussi une laïque du Carmel, un jeune prêtre, et une Petite Sœur de St François d’Assise.

 

Si les jeunes ont regretté de ne pas avoir assez de temps dans la journée, c’est qu’ils auraient souvent apprécié d’échanger plus longuement avec chacun des adultes rencontrés.

 

Voici en synthèse ce qu’ils ont retiré de cette journée :

 

-         Au départ certains jeunes avaient mal compris l’objectif de cette journée et certains n’en voyaient pas du tout  l’utilité. Beaucoup pensaient qu’on ne leur ferait rencontrer que des religieux qui leur feraient la leçon, ou que le but de cette journée était de les pousser à s’engager…

-         Au final, face aux religieux rencontrés, dont la vie interroge beaucoup, et face aux Carmes et Carmélites, dont la vie leur semble « coupée » du monde, sans lien social, certains jeunes ont découvert avec stupeur que des hommes et des femmes ont su tous jeunes qu’ils allaient donner sans compter, leur vie à Dieu. Ce qui étonne les jeunes face à la vie des religieux, c’est la vie exigeante, une apparente solitude et une mise à l’écart du monde que les jeunes connaissent et dans lequel ils vivent, ce qui semble nécessiter une réelle ambition.

-         Humainement, ensuite, les jeunes ont été surpris qu’il y ait autant de personnes qui aident les autres, dans des domaines variés, et qu’il y ait donc en amont autant de besoins …, comme des handicaps si divers, et comme des conditions si dramatiques des SDF par exemple.  Les jeunes ont réalisé qu’il faut avoir du cœur et ne pas penser qu’à soi, le bénévolat étant une forme de foi. La foi très forte de certaines personnes les a beaucoup touchés.

-         Des jeunes ont indiqué qu’ils étaient heureux d’avoir la vie qu’ils ont, et que certains témoins leur ont fait réaliser qu’ils ont tous un trésor en eux.

-         Des jeunes ont compris qu’il y a vraiment une vie après la mort, qu’il faut toujours garder la foi et l’espérance car c’est cela qui fait avancer dans la vie.

-         Plusieurs jeunes ont réalisé gràce à cette journée que la foi n’est pas que prière et messe mais surtout un engagement et un choix de vie. A certains cela donne envie de s’engager dans des actions d’aide.

 

Le bilan de cette journée est donc positif pour les jeunes, et c’est sans hésitation que nous remettrons ce genre de journée sur pied l’an prochain.    


14/06/2012


Recherche

Vous recherchez ? :